Vue depuis le Mondarrain sur l'Ezcondray
Actualités,  Pays Basque,  Randonnées

La Randonnée du Mondarrain depuis le Col de Légarré

En ce début d’été, nous avons décidé de revisiter un grand classique des itinéraires au Pays Basque : la randonnée du Mondarrain ! Il s’agit d’un parcours très facile, qui conviendra bien aux randonneurs débutants souhaitant s’initier aux joies de cette activité. Montagne iconique du Labourd, le pic du Mondarrain culmine à 749 mètres d’altitude et se situe sur la commune d’Itxassou. Son sommet pyramidal bien reconnaissable dans le paysage local fait de lui un véritable point de repère pour les habitants et les visiteurs de notre belle région. Voici une proposition d’itinéraire pour y grimper facilement, et sans avoir besoin de connaissances techniques en repérage et orientation.

5,8 kilomètres

2 heures

+ 485 mètres

Facile

L’itinéraire idéal pour randonneurs débutants au Pays Basque

Le Mondarrain n’est pas seulement un spot de randonnée. Il s’agit également d’un important site d’escalade, comprenant des voies de tout niveaux. Sur ce petit sommet du Pays Basque, marcheurs et grimpeurs se côtoient dans l’exercice de leurs sports favoris. Ils partagent ce petit bout de nature dans le soucis du respect d’un site protégé, classé Natura 2000.

Panneau d'information au Mondarrain
Panneau informant de la présence des Betizu sur le massif du Mondarrain

C’est notamment la présence de troupeaux de Betizu, une race de vaches sauvages, qui a valu ce statut au site du Mondarrain. Des panneaux d’affichage à l’entrée des différents sentiers informent et sensibilisent les promeneurs à ce sujet.

Cerise sur le gâteau, le Mondarrain constitue également un excellent spot de bivouac. Car même s’il s’agit d’un « pic », son sommet a l’étrange particularité de comporter quelques zones de replats, parfait donc pour planter sa tente ! À ce titre, nous avons effectué une superbe randonnée sur deux jours depuis le petit village d’Ainhoa, avec nuit au Mondarrain.

Rappelons cependant que le bivouac au Mondarrain est seulement toléré, tant que l’on reste discret et que l’on ne dérange pas la nature, ni les autres usagers.

Randonneurs, grimpeurs, campeurs… ça commence à en faire du monde ! Et oui, le Mondarrain est un spot très populaire de nos montagnes basques. Aussi, si vous décidez de vous y rendre en haute saison (juillet/août), il ne faut pas s’attendre à être tout seul, car il s’agit d’un des sites les plus fréquentés de la région.

Pour effectuer notre randonnée au Mondarrain, dans sa version facile, on prend pour point de départ le col de Légarré, aussi nommé Legarreko Lepoa en basque (348 m d’altitude). Sachez toutefois qu’il est possible de le rejoindre de bien des manières, car cette montagne constitue un véritable carrefour des itinéraires de marche du coin. Pour éviter de réemprunter la même route au retour, j’ai ajouté une variante, ce qui forme une petite boucle autour de l’Ezcondray, le sommet voisin (voir carte ci-contre – cliquez dessus pour agrandir).

Carte de la randonnee au Mondarrain depuis le col de Legarre
L'itinéraire jusqu'au pic du Mondarrain depuis le col de Légarré, retour en boucle autour de l'Ezcondray

Randonnée au Mondarrain : une boucle autour de l’Ezcondray

Depuis Legarreko Lepoa, on trouve facilement le point de départ : la présence de plusieurs panneaux nous indiquent la direction à prendre. On emprunte alors une piste située à gauche d’une jolie propriété basque.

Point de depart de la randonnee au Mondarrain depuis le col de Legarre
Le point de départ vers le Mondarrain

Cette piste caillouteuse monte progressivement, ce qui permet de commencer à s’échauffer doucement avant de passer aux choses plus sérieuses. De là, on respire et on en profite pour admirer le paysage sur les collines d’Itxassou. Sur notre gauche, on reconnaît certains petits sommets de la Côte Basque : le mont Ursuya, le Baïgura et l’Artzamendi avec ses différentes antennes.

Vue sur le mont ursuya pendant la montee vers le mondarrain
Vue sur le mont Ursuya au cours de la montée vers le Mondarrain
le chemin vers le pic du mondarrain
En route pour le sommet !

Au bout d’une vingtaine de minutes, on atteint une zone de replat, le col d’Amezketa, où se trouve une petite forêt de conifères. On y croise souvent des pottoks (petits chevaux basques en semi-liberté). Le passage au milieu de cette végétation offre un moment de fraîcheur bienvenu, surtout lorsque l’on y vient en plein été. Il ne faut pas hésiter à faire une pause pour s’hydrater, car la deuxième partie de la montée est un peu plus ardue.

Foret de coniferes sur le mondarrain
Cette petite forêt de conifères nous invite à profiter de sa fraîcheur

La pause terminée, c’est le moment d’attaquer la véritable montée : en route vers le sommet ! Mais rassurez-vous, l’effort à fournir est de courte durée, et le jeu en vaut la chandelle une fois en haut.

On n’aura aucune difficulté à suivre la piste vers le sommet : celle-ci serpente doucement depuis la petite forêt de conifères. Au bout de 15-20 minutes d’efforts, on atteinte une nouvelle zone d’ombre : il s’agit de la forêt de hêtres qui entoure le sommet du Mondarrain. Depuis ce point, il est possible de grimper au sommet par deux voies, l’une partant vers l’Est (vers la gauche) et l’autre à l’Ouest (vers la droite). Il est préférable de s’orienter vers l’Ouest, le chemin étant mieux marqué.

Une quinzaine de minutes plus tard, et nous voici au niveau du petit replat ceinturant le sommet. On y trouve les principales voies d’escalade, ainsi que quelques spots parfaits pour planter sa tente de bivouac.

Enfin, pour atteindre le sommet, on va contourner le pic par l’Est cette fois. Il ne faut pas plus de 10 minutes pour se hisser en haut du Mondarrain, à 749 m d’altitude.

Pour le retour, rien de plus simple : il suffit de redescendre par le même chemin qu’à l’aller. La nuance se fait lorsqu’on revient au col d’Amezketa. On contourne alors le pic d’Ezcondray par l’Ouest, en suivant un chemin bien tracé. Au bout de cette piste se trouve la route qui nous ramène (en montant un peu) au col de Légarré.

Comment se rendre au pic du Mondarrain ?

Deux options pour monter au col de Légarré

La petite route qui monte vers le col de Légarré est accessible depuis Espelette ou Itxassou :

  • Depuis le village d’Espelette, suivre la D 249 en direction d’Itxassou. Il s’agit ensuite de prendre une route à droite qui monte vers le Mondarrain et l’Artzamendi (attention, le panneau est assez discret lorsque l’on arrive d’Itxassou). Continuer jusqu’au col de Légarré.
  • Depuis Itxassou, il faudra emprunter la route du Laxia. Pour cela, suivre la direction du Pas de Roland (toujours la D 249, accessible directement depuis la D 918 en venant de la côte). Une fois au Pas de Roland, prendre la route à droite, puis tout de suite à gauche. Suivre la route qui serpente dans la forêt. Au niveau de la jonction avec la route qui monte vers l’Artzamendi, continuer tout droit, puis à gauche au prochain croisement. Au sortir de la forêt, on aperçoit un fronton solitaire : prendre de nouveau à gauche jusqu’à parvenir au col de Légarré.

En venant du BAB (Biarritz-Anglet-Bayonne), la route par le Laxia est plus rapide, mais elle est toutefois un peu plus technique à suivre. D’autant que la route qui mène au Pas de Roland est très étroite par endroit, avec impossibilité de se croiser en voiture. Il faut donc être assez prudent en empruntant cette route, et klaxonner dans les virages pour prévenir les éventuels véhicules arrivant dans l’autre sens.

Où se garer au Mondarrain ?

Attention, depuis peu, il n’est plus possible de se garer directement au col, car il n’existe pas de parking à proprement parler, et il est dorénavant interdit de se garer au bord de la route. Il existe cependant un petit parking, juste avant le fronton. Si vous arrivez suffisamment tôt, vous y trouverez de la place.

Informations pratiques

Cette randonnée au Mondarrain est très abordable, quelque soit votre niveau. Elle est donc idéale pour une première approche de cette activité, où si l’on souhaite avoir un bel aperçu des paysages sur les montagnes basques, tout en ayant peu de temps devant soi. Comptez environ 2 heures pour effectuer l’aller-retour jusqu’au col de Légarré (sans les pauses) ; davantage si vous aimez prendre votre temps ou si avez garé votre véhicule plus bas.

Fiche technique :

  • Distance totale : 5,8 km
  • Altitude de départ : 348 m
  • Point culminant : 749 m
  • Point le plus bas : 254 m
  • Dénivelé cumulé positif : +416 m
  • Dénivelé cumulé négatif : -416 m
  • Durée totale : 2h
  • Difficulté : Facile
profil altimetrique de la randonnee au mondarrain depuis le col de legarre

N.B. : Les données sur cette randonnée ont été recueillies via l’application ViewRanger et sur le site de Géoportail.

Bonne rando à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *