Cretes d'Iparla et panorama sur le Pays Basque
Pays Basque,  Randonnées

La randonnée des Crêtes d’Iparla, depuis Bidarray jusqu’au col d’Ispéguy

Le Pays Basque est une région qui donne du grain à moudre pour les passionnés de randonnée avec de nombreuses possibilités d’itinéraires. Parmi ceux-ci, certains sortent un peu du lot : c’est le cas notamment de la randonnée des crêtes d’Iparla, réputée pour être l’une des plus belles randonnées du Pays Basque. Elle emprunte une portion du mythique GR10, ce sentier qui traverse l’intégralité de la chaine des Pyrénées sur 866km, depuis l’océan Atlantique jusqu’à la mer Méditerranée. Depuis les crêtes d’Iparla, de splendides panoramas vous attendent, sur la côte basque, les Landes et la chaine des Pyrénées côté français et espagnol.

13 kilomètres

7 heures

Difficile

Une randonnée incontournable au Pays Basque

Les fameuses crêtes d’Iparla se situent dans le Pays Basque intérieur, plus précisément en Basse-Navarre. En raison de leur particularité géographique (falaises escarpées semblables à un mur), elles constituent une frontière entre la France et l’Espagne. Les crêtes culminent à une altitude d’environ 1000 mètres, avec une face très raide, quasi-verticale pour le côté français, et une pente plus douce, presque plate pour le côté espagnol.

Sachez toutefois qu’il s’agit d’une randonnée plutôt exigeante, qui s’adresse donc aux randonneurs avec un moins un peu d’expérience. Le dénivelé positif est d’environ 900 mètres, avec certains passages assez raides et étroits. Gare à ceux qui ont le vertige, car vous marcherez parfois à flanc de falaise !

Carte de l'itineraire des cretes d'Iparla depuis Bidarray jusqu'au col d'Ispeguy
L'itinéraire de la randonnée des Crêtes d'Iparla

Pour se rendre sur les crêtes d’Iparla, plusieurs itinéraires sont possibles :

  • Vous pouvez effectuer une boucle depuis le village d’Urdos ;
  • Plus simplement, il est possible d’atteindre le pic d’Iparla en aller-retour depuis le village de Bidarray ;
  • Enfin, celui que nous avons choisi (voir carte ci-contre) : marcher sur les crêtes d’Iparla depuis Bidarray jusqu’au col d’Ispéguy en aller simple, pour profiter au maximum du paysage depuis les crêtes. Pour cela, il faudra utiliser deux véhicules : l’un garé au point de départ à Bidarray, et l’autre qui vous attendra à l’arrivée au col d’Ispéguy.

Déroulé de la randonnée des Crêtes d’Iparla

Après avoir quitté le village de Bidarray, nous suivons l’itinéraire du GR10 avec une montée en pente régulière qui passe par une agréable zone arborée. La première partie du sentier est assez fréquentée et ne présente pas de difficultés particulières. Les choses se corsent lorsqu’on attaque le chemin des crêtes : la pente se fait plus raide et le sentier nous amène vers des passages assez vertigineux. Je recommande donc de se munir de bâtons de marche, qui permettront de traverser ce tronçon plus en confiance.

Au prix de quelques efforts, nous voilà récompensés : après cette montée, on arrive sur une zone herbeuse en pente douce, presque plate, offrant les premiers panoramas sur le Pays Basque. Des pottoks paissent sereinement devant ce paysage époustouflant.

Pour se hisser jusqu’au pic d’Iparla (1049 m) depuis ce plateau, il suffit de longer le chemin de crête. La pente vers le sommet reste assez douce, ce qui permet de prendre son temps et de profiter du paysage.

Vue panoramique sur le Pays Basque depuis pic d'Iparla
La vue sur le Pays Basque depuis le pic d'Iparla

Une fois passé le pic d’Iparla, point culminant de cette randonnée, nous continuons sur le chemin de crête vers le pic de Toutoulia (983 m) et le col d’Harrieta (814 m) avant d’entamer le dernier tronçon de la randonnée, vers le col d’Ispéguy (672 m), notre destination finale.

Bouquetins sur les cretes d'Iparla
En chemin, nous avons l'heureuse surprise de croiser un troupeau de bouquetins
Chemin vers le col d'Ispeguy
Enfin, on aperçoit le col d'Ispéguy avec l'Autza au fond

Attention cependant, cette dernière partie de la randonnée est assez longue ! Depuis le pic d’Iparla, jusqu’à notre point d’arrivée au col d’Ispéguy, il nous a fallu pas moins de 5h de marche. Cette partie ne présente aucune difficulté particulière, en revanche, elle comporte de nombreuses montées et descentes qui sont assez fatigantes car elles cassent le rythme de marche. Il ne faut donc pas se laisser leurrer par l’apparence « facile » de cette partie du sentier, car elle est finalement bien plus longue qu’il n’y paraît.

Randonnée des Crêtes d’Iparla : Informations pratiques

Si je n’ai qu’un seul conseil à donner à ceux qui souhaitent faire cette magnifique randonnée, c’est de bien se renseigner au préalable sur les distances et les temps de marche avant de partir. En effet, tout le monde n’a pas forcément le même rythme : si un tronçon est faisable en 2h pour un randonneur chevronné, ce temps de marche pourra être multiplié par deux pour un randonneur moins expérimenté ! Les données communiquées ci-dessous correspondent à un randonneur « moyen » (soit avec un peu d’expérience, mais sans être un expert).

Pensez également à vous équiper en conséquence : de bonnes chaussures évidemment, de quoi se couvrir (le vent peut souffler fort en haut des crêtes), une lampe frontale au cas où vous vous laisseriez surprendre par la nuit (cela a failli être notre cas !). Des bâtons de marche peuvent également aider à franchir certains passages plus techniques.

Enfin, cela paraît évident, mais il est déconseillé de faire cette randonnée lorsque les conditions météorologiques sont défavorables. Certaines parties du terrain peuvent devenir dangereuses, et le chemin de crête ne sera sûrement pas aussi agréable sous une pluie battante. À bon entendeur !

Voici les données techniques de la randonnée des Crêtes d’Iparla que nous avons recueillies, ainsi que le profil altimétrique. La durée totale du temps de marche (ici, 7 heures) est indiquée sans les temps de pause.

Fiche technique :

  • Distance totale: 13 km
  • Altitude de départ : 145 m
  • Point culminant : 1044 m
  • Altitude d’arrivée : 672 m
  • Point le plus bas : 145 m
  • Dénivelé cumulé positif : +1479 m
  • Dénivelé cumulé négatif : -952 m
  • Durée totale : 7h
  • Difficulté: Moyen/difficile

Source de ces données : Geoportail.gouv.fr

Bonne rando à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *